Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HDJ 80 TRIP

Par monts et par vaux, en 4X4, à pied, à vélo.

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie

Publié le 30 Mai 2013

18 Mai 2013 Budapest HO - Lipova RO

Journée de liaison entre la capitale de la Hongrie et Lipova en Roumanie.

De longues lignes droites vers le Sud, nous mènent à la sortie de la Hongrie.

La route est défoncée, le confort du HDJ est bienvenu.

Le passage de la Frontière à Nadlac est expédié, néanmoins, bien qu'appartennant à l'U.E les douaniers contrôlent les passeports.

Nous acquittons la taxe routière "rovignette", 9 € pour 30 jours.

Roulant en direction du camping désert de Lipova, nous découvrons les premiers paysages de Roumanie .

Installés à 18h, seuls touristes dans le camp, je m'exerce à un changement de roue... : je n'ai pas eu l'occasion de la faire auparavant, vaut mieux s'y entraîner au calme plutôt qu'innover sur une piste !

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
​19 Mai 2013 Lipova - Résita - Baile Herculane

Une rapide étude du Road Book "Roumanie" justifie de démarrer la piste...par la fin du RB.

Au saut du lit, nous voilà donc parti pour 3 heures de TT. Nous suivons les dernières pages du RB pour continuer vers le Sud, par 70 kms de départementales encore plus défoncées que la veille...Nous rejoignons ainsi le "vrai" départ.

Midi, stop à Résita, centre historique sidérurgique de Roumanie avec tout la beauté visuelle qu'on imagine, bof bof bof....une pizza dans la rue principale et vite on attaque la piste qui monte à travers les Carpates Méridionales.

Au détour de ces 30 km de off road, nous croisons quelques rares Vététistes. Nous progressons dans des chemins que nous qualifions, par rapport à ceux du RB Slovénie, d'un cran supérieur : Entendons que le repas du midi est franchement secoué !

Heureusement, le terrain est à peine gras sans quoi, seul, nous devrions peut être renoncer...

Tout cela est vraiment plaisant...jusqu'au moment où je trouve la direction d'une lourdeur hors norme...on a crevé. Je descends, contrôle à droite, à gauche, non c'est pas crevé. C'est la boue - surement !?.

Redémarrage, m....ça tourne plus : verdict, plus de direction assistée !

Nath, préposée à la lecture de carte, annonce la nouvelle : il y a encore au moins 10 kms avant la route...en lacets sur 20 kms....

....Trois heures de musculation plus loin on trouve l'unique camping de Baile Herculane.

Visite express de la station balnéaire "au charme désuet", dit le Routard - carrément pourrie oui !...mais l'idée de réparer le Toy me gâchant le plaisir, j'en oublie de faire des photos.

Allez, demain il fera jour, le responsable du camp va m'emmener acheter l'huile pour la D.A, on verra...

En TT après Lipova, redécouverte de la vie à la campagne...En TT après Lipova, redécouverte de la vie à la campagne...
En TT après Lipova, redécouverte de la vie à la campagne...En TT après Lipova, redécouverte de la vie à la campagne...En TT après Lipova, redécouverte de la vie à la campagne...
En TT après Lipova, redécouverte de la vie à la campagne...En TT après Lipova, redécouverte de la vie à la campagne...

En TT après Lipova, redécouverte de la vie à la campagne...

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Lundi 20 mai 2013 Baile Herculane - Pitesti via Craiova

Avec un HDJ 80, sans direction assistée, pour tourner,

  • en roulant, il faut les deux mains agrippées au volant et "toutes ses forces".
  • à l'arrêt, ben ça tourne pas !

Donc ce matin, faut vraiment faire quelque chose !

  1. Je pense que c'est une durite, mais je trouve pas d'où ça "pisse" l'huile...j'abandonne, en plus je suis en train de pourrir l'emplacement de camping...
  2. Avec l'aide du gérant du camping, on recherche un garage à Baile Herculane, rien, que de l'huile, qui retombera direct sous le moteur...
  3. 40 km plus loin à Orsova, encore moins,
  4. on pousse jusqu'à Dobreta Turnu Severin soit 25 km de plus qui nous éloigne de la piste...

Chez un garage de réparation rapide, vague espoir et la nouvelle tombe : Ils savent pas faire; faut aller chez Toyota à Craiova....encore 120 km.

J'n'ai plus de bras quand on trouve, la concession. Ils sont dispos, ils sont compétents (mais cherchent quand même plus d'une heure, ça me console),et ils sont pas cher !

Une durite et 48 € plus loin, soit deux heures de travail, je peux, à nouveau manœuvrer d'un doigt notre "chameau". Ouuuuuf

Ré-étude des cartes et Gps et le cours des vacances reprends, sans oublier un passage à Auchan (si, si) pour remplir le frigo.

Dans ce sud de Roumanie, la route traverse villes et villages vraiment très...moches. Ils reflètent - feu - l'aire communiste; c'est bien à voir une fois...

Bientôt, cette tristesse laisse place aux champs à perte de vue, aux chauffeurs routiers imprudents et aux remorques attelés de vaillants chevaux (immatriculées svp).

Au soir, nous faisons halte à Pitesti, ville proche de l'usine Dacia, (dont Renault a repris au fil du temps, la quasi totalité des parts...)

Pour "fêter" l'heureux dénouement de notre aventure mécanique, on se paie un hôtel 3 étoiles...dont deux sont déjà certainement éteintes depuis longtemps.

Sur les routes Roumaines, il ne faut pas compter rouler à des moyennes faramineuses....les dangers de toutes sortes guettent !Sur les routes Roumaines, il ne faut pas compter rouler à des moyennes faramineuses....les dangers de toutes sortes guettent !
Sur les routes Roumaines, il ne faut pas compter rouler à des moyennes faramineuses....les dangers de toutes sortes guettent !Sur les routes Roumaines, il ne faut pas compter rouler à des moyennes faramineuses....les dangers de toutes sortes guettent !Sur les routes Roumaines, il ne faut pas compter rouler à des moyennes faramineuses....les dangers de toutes sortes guettent !
Sur les routes Roumaines, il ne faut pas compter rouler à des moyennes faramineuses....les dangers de toutes sortes guettent !Sur les routes Roumaines, il ne faut pas compter rouler à des moyennes faramineuses....les dangers de toutes sortes guettent !
Sur les routes Roumaines, il ne faut pas compter rouler à des moyennes faramineuses....les dangers de toutes sortes guettent !Sur les routes Roumaines, il ne faut pas compter rouler à des moyennes faramineuses....les dangers de toutes sortes guettent !Sur les routes Roumaines, il ne faut pas compter rouler à des moyennes faramineuses....les dangers de toutes sortes guettent !

Sur les routes Roumaines, il ne faut pas compter rouler à des moyennes faramineuses....les dangers de toutes sortes guettent !

Mardi 21 Mai 2013 Pitesti - Col enneigé - Redescente à Burlusi

 

Après une tardive rédaction du blog, le réveil est dur, d'autant que la dernière étoile de l’hôtel s'envole avec l'absence d'eau chaude à la douche....fair play la direction ne nous facture que moitié prix donc on part pas "fâché".

Road Book en main, Nath me dirige vers le Nord , via la petite ville de Curtea de Arges (avec pause eucuménique et photographie de rigueur...).

A 15 km/h, nous 4X4ons les 25 km de la piste forestière qui borde le lac de Vidraru, pour enfin passer le col le plus haut des Carpates Méridionales.

Il fait très beau, et les paysages urbains ont laissés place à la beauté de la montagne verte du printemps...

...sauf que l'été sensé arriver dans un mois...est ma fois en retard : la neige bloque encorele col !

Croyant ou pas, chaque église restent belles à voir...Croyant ou pas, chaque église restent belles à voir...
Croyant ou pas, chaque église restent belles à voir...Croyant ou pas, chaque église restent belles à voir...

Croyant ou pas, chaque église restent belles à voir...

visions hétéroclites au fil de la route....le laid alterne avec le plus joli et inversementvisions hétéroclites au fil de la route....le laid alterne avec le plus joli et inversement
visions hétéroclites au fil de la route....le laid alterne avec le plus joli et inversementvisions hétéroclites au fil de la route....le laid alterne avec le plus joli et inversementvisions hétéroclites au fil de la route....le laid alterne avec le plus joli et inversement
visions hétéroclites au fil de la route....le laid alterne avec le plus joli et inversementvisions hétéroclites au fil de la route....le laid alterne avec le plus joli et inversementvisions hétéroclites au fil de la route....le laid alterne avec le plus joli et inversement
visions hétéroclites au fil de la route....le laid alterne avec le plus joli et inversementvisions hétéroclites au fil de la route....le laid alterne avec le plus joli et inversement

visions hétéroclites au fil de la route....le laid alterne avec le plus joli et inversement

Après le tunnel commence la piste puis la montée du col ; à nouveau "seuls" - mais contents - au monde ;-)

500 mètres du col, la neige nous bloque : détour de 150 kms à faire ,y a pas la Rom'DDE qui prévient ?500 mètres du col, la neige nous bloque : détour de 150 kms à faire ,y a pas la Rom'DDE qui prévient ?
500 mètres du col, la neige nous bloque : détour de 150 kms à faire ,y a pas la Rom'DDE qui prévient ?500 mètres du col, la neige nous bloque : détour de 150 kms à faire ,y a pas la Rom'DDE qui prévient ?500 mètres du col, la neige nous bloque : détour de 150 kms à faire ,y a pas la Rom'DDE qui prévient ?
500 mètres du col, la neige nous bloque : détour de 150 kms à faire ,y a pas la Rom'DDE qui prévient ?500 mètres du col, la neige nous bloque : détour de 150 kms à faire ,y a pas la Rom'DDE qui prévient ?
500 mètres du col, la neige nous bloque : détour de 150 kms à faire ,y a pas la Rom'DDE qui prévient ?500 mètres du col, la neige nous bloque : détour de 150 kms à faire ,y a pas la Rom'DDE qui prévient ?

500 mètres du col, la neige nous bloque : détour de 150 kms à faire ,y a pas la Rom'DDE qui prévient ?

Les chevaux de Roumanie sont partout, Pensée spéciale pour ma soeur ;-)

Les chevaux de Roumanie sont partout, Pensée spéciale pour ma soeur ;-)

Mercredi 22 Mai 2013 Burluzi - Sibiu - Camping Ananas à Cisnadie

Ayant donc rebroussé chemin à cause de la neige, on passe des 2000 m du Mont Fagaras à un petit camping en bord de route dans la plaine.

Le proprio sympa parle couramment notre langue (il va travailler régulièrement vers Uzès). C'est un court partage "de tout et de rien", qui, peut être, nous fera voir,désormais, différemment ces "louches" fourgons immatriculés RO sur nos routes de France....

La pluie se met à tomber sur les 100 kms qui nous rapprochent de Sibiu (une ville notée en visite annexe du "RB Roumanie").

J'espère que le détour vaut le coup : La pluie, les kilomètres imprévus et ces routes limitées sans raison à 40 km/h en ligne droite, ne seront pas les meilleurs souvenirs de ce séjour.

13h, Sibiu enfin !

Désolé pour l'exotisme mais c'est Carrefour, ses toilettes et sa pizzeria, qui seront les premiers à nous accueillir. Cela étant, la pause est bienvenue puisque de retour à la voiture, il ne pleut plus.

On découvre un centre ville à la hauteur de nos "exigences" des touristes que nous sommes.

On traîne en ville, montons au clocher de la Tour du Conseil, prenons un café sur la grande place, et ne nous risquons d'aucune promesse sur le Pont des Mensonges (qui s'écroulerait si on mentait...comme dit la légende).

Le soir, nous rallions le camping à 8 km du "stadt centrum"; il est trop tard pour reprendre la progression vers la piste prévue au road book.

On réalise, ravi, qu'à chaque changement de "plan", nous y trouvons notre compte : Ce soir c'est la rencontre d'un couple de français qui nous réjouit. Ils sont en Trip "camping car" avec leurs trois enfants. Sur un timing de six mois ils parcourent le (presque) même itinéraire dans le sens inverse au notre.

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Jeudi 23 Mai 2013 Sibiu - Bran (Vampire Camping)

Pliage de toutes nos affaires mouillées, suite à la pluie de cette nuit, mais cette fois concernant les dormeurs : que neni mouillés, désormais fixé qu'on transporte une potentielle piscine sur le toit, j'ai doublé la tente d'une bâche. Bonne initiative non ?!?

Bref, une fois embarqué, nous prenons la direction de Bran, non sans doute sur l'état de la piste vues les trombes d'eau de cette "belle journée de printemps".

Le roumain dira qu'il est sur "la route", moi je dis "en tout chemin" : nids d'autruches, boue, flaques, gerbes d'eau...chacun son feeling...

Nous faisons halte au monastère de Sambata de Sus....

Ambiance sandwiches dans le toy, parapluie de rigueur, guet d'une éclaircie le temps de la photo et on accèlere le pas* en direction du monastère.

La visite est courte mais plaisante et mérite bien notre arrêt.

*car "mâdâme, bébé, donnes à moi, siou plait"

L'impression du jour : de l'eau, de l'eau, de l'eau
L'impression du jour : de l'eau, de l'eau, de l'eauL'impression du jour : de l'eau, de l'eau, de l'eau
L'impression du jour : de l'eau, de l'eau, de l'eauL'impression du jour : de l'eau, de l'eau, de l'eauL'impression du jour : de l'eau, de l'eau, de l'eau

L'impression du jour : de l'eau, de l'eau, de l'eau

Le Sud de la Roumanie m'a paru bien pourri, mais en remontant vers le Nord, ça s'améliore...Le Sud de la Roumanie m'a paru bien pourri, mais en remontant vers le Nord, ça s'améliore...
Le Sud de la Roumanie m'a paru bien pourri, mais en remontant vers le Nord, ça s'améliore...
Le Sud de la Roumanie m'a paru bien pourri, mais en remontant vers le Nord, ça s'améliore...Le Sud de la Roumanie m'a paru bien pourri, mais en remontant vers le Nord, ça s'améliore...Le Sud de la Roumanie m'a paru bien pourri, mais en remontant vers le Nord, ça s'améliore...

Le Sud de la Roumanie m'a paru bien pourri, mais en remontant vers le Nord, ça s'améliore...

Vendredi 24 mai 2013 Bran - Rasnov - Brasov

On s'installe au Camping "Vampire" avant d'aller visiter le château de Bran (qui a inspiré le personnage de Dracula)

Très belle visite, lieu tout à fait à mon goût...

Petite déception cependant - mais on le savait - la place faite au "Comte, buveur de sang, redoutant les gousses d'ails" est bien plus grande chez les "marchands du temple" bordant l'accès au lieu qu'à l'intérieur.

Ce fut un réel plaisir d'arpenter la multitude d'escaliers reliant, par passages officiels ou dérobés les salons, pièces et dépendances de cette belle architecture médiévale.

Quittant les lieux, non sans avoir cédé à l'achat du tee shirt de l'officiel bidochon, on reprend la route vers Brasov.

Non loin, nous restons encore deux bonnes heures à déambuler dans la ville fortifiée de Rasnov, c'était pas prévu au programme....mais on n'a pas de programme ;-)

Ce soir, halte - à nouveau sous la pluie - au camping de Brasov, on est content, sauf de cette maudite tente dont la bâche additionnelle de secours s'avère autant utile que ch...à mettre en place.

Château de BranChâteau de Bran
Château de BranChâteau de Bran
Château de BranChâteau de BranChâteau de Bran
Château de BranChâteau de BranChâteau de Bran

Château de Bran

Deuxième visite dans la même journée...Ville fortifiée de RasnovDeuxième visite dans la même journée...Ville fortifiée de Rasnov
Deuxième visite dans la même journée...Ville fortifiée de RasnovDeuxième visite dans la même journée...Ville fortifiée de RasnovDeuxième visite dans la même journée...Ville fortifiée de Rasnov
Deuxième visite dans la même journée...Ville fortifiée de RasnovDeuxième visite dans la même journée...Ville fortifiée de Rasnov
Deuxième visite dans la même journée...Ville fortifiée de RasnovDeuxième visite dans la même journée...Ville fortifiée de Rasnov

Deuxième visite dans la même journée...Ville fortifiée de Rasnov

Retour à la grande ville (Brasov), direction le camping où nous trouvons un contingent d'allemands faisant le même tour que nous en camping car.Retour à la grande ville (Brasov), direction le camping où nous trouvons un contingent d'allemands faisant le même tour que nous en camping car.
Retour à la grande ville (Brasov), direction le camping où nous trouvons un contingent d'allemands faisant le même tour que nous en camping car.Retour à la grande ville (Brasov), direction le camping où nous trouvons un contingent d'allemands faisant le même tour que nous en camping car.

Retour à la grande ville (Brasov), direction le camping où nous trouvons un contingent d'allemands faisant le même tour que nous en camping car.

Arrivés le soir en 4x4, on est reparti en sèche linge ;-)
Arrivés le soir en 4x4, on est reparti en sèche linge ;-)Arrivés le soir en 4x4, on est reparti en sèche linge ;-)
Arrivés le soir en 4x4, on est reparti en sèche linge ;-)

Arrivés le soir en 4x4, on est reparti en sèche linge ;-)

Samedi 25 Mai 2013 Brasov - Vulcanii Noroisi

Départ tardif après étape alimentaire à Carrefour. A la station service, je me rends compte que le bouchon du réservoir HHO est H...HS, j'ai du trop le serrer grrrr. Réparation provisoire faite au scotch et colle zuzu et nous voilà en piste.

C'est un bel après midi de TT où nous passons notre premier vrai bourbier en côte : A mi pente, arrêt de notre bel élan, les ornières sont devenues "gigantesques".

Descente du chameau, photos pour se donner le temps de réfléchir comment on va...

  1. passer la suite...impossible
  2. redescendre.....gloups
  3. pour enfin voir que juste à notre droite, il y a un échappatoire qui part dans la bonne direction (en fait c'est le bon chemin, le bourbier en face c'est une trace de "drum" (débardage))
Ornières au pays des ours...pas de panne svp....je blague les ours, on les cherche "désespérément".Ornières au pays des ours...pas de panne svp....je blague les ours, on les cherche "désespérément".
Ornières au pays des ours...pas de panne svp....je blague les ours, on les cherche "désespérément".Ornières au pays des ours...pas de panne svp....je blague les ours, on les cherche "désespérément".
Ornières au pays des ours...pas de panne svp....je blague les ours, on les cherche "désespérément".Ornières au pays des ours...pas de panne svp....je blague les ours, on les cherche "désespérément".Ornières au pays des ours...pas de panne svp....je blague les ours, on les cherche "désespérément".

Ornières au pays des ours...pas de panne svp....je blague les ours, on les cherche "désespérément".

le long du chemin en direction de Vulcanii Noroisile long du chemin en direction de Vulcanii Noroisi
le long du chemin en direction de Vulcanii Noroisile long du chemin en direction de Vulcanii Noroisile long du chemin en direction de Vulcanii Noroisi
le long du chemin en direction de Vulcanii Noroisile long du chemin en direction de Vulcanii Noroisi

le long du chemin en direction de Vulcanii Noroisi

Après une petite journée en km mais riche en (bonnes) émotions, nous rallions Vulcanii Noroisi.

Au bout de la route, une ferme auberge. Le spectacle est pour demain, l'heure est au bivouac semi sauvage.

Repas léger, bon et pas cher pour justifier de l'occupation du parking, la pleine lune éclaire comme en plein jour. Il fait frais,12 C°, pas un nuage ...(enfin ...!!)

....5h bruit de véhicule, pas et discussion en Roumain autour de notre tente, rien...bruit de véhicule again....pas facile de se rendormir......

Dimanche 26 mai 2013 Vulcanii Noroisi - Covasna

Visite au saut du lit :

les volcans d'argile liquide !

Unique en Europe et vraiment surprenant à contempler !

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie

Après la visite, c'est parti pour 90 km de piste dont une tirée de 55 kms en immersion totale dans les forêt des Carpates.

Le HDJ est super confortable tant dans la pierraille que sur la terre molasse.

En route, nous nous étonnons des capacités des chauffeurs locaux croisés à bord de leurs antiques Dacia 1310 (la soeur jumelle de notre R12)....ça casse le mythe, on est pas en tout terrain là ???

A la Vignette 404 du RB (comme l'immat du Toy), 30kms après Lopatari, la piste est assez bonne, ça roule à 45 - 50 km/h quand au sommet d'un pont, 3 trous "zénormes" laissent voir le fond de la rivière !

Notre trajectoire veut que ça passe entre les deux plus gros...waouhh frayeur à postériori. Lors de la "traditionnelle" séance photo, on se rends compte qu'on a bien failli y laisser gros....Donc méfiance si vous passez par là !

Comme à chaque nouvelle info de la sorte, nous ferons un retour d'info à B Louvot pour que son RB soit mis à jour...

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie

18h Fin de la piste,retour au goudron et l'heure conseille de stopper là.

A la station Balnéaire de Covasna, l'eau sulfureuse est distribuée en ville ...et comme si on craignait d'en manquer, le ciel nous en a également copieusement offert lors de notre courte balade au - petit - centre ville.Tandis que les curistes attendent la guérison, en rang d'oignons, le long de la route, nous trouvons un hotel à 82 lei soit 21 € avec tout le confort (sauf volets aux fenêtres)

Lundi 27 mai 2013 Covasna - Borca
  • Vu que j'ai eu "ma part" de piste hier...
  • Qu'il pleut des cordes
  • Que le RB déconseille la portion à venir pour les "solo" ou par "temps de pluie" (et on cumule les deux !), nous décidons de progresser par la route vers le Nord, en directions des Monastères de Bucovines.

La route me fait penser à la plaine d'Alsace avec les Vosges à ma gauche.....en novembre.

Les trombes d'eau sur l'horizon me confirment que prendre la piste eut été peu judicieux.

Nous quittons le trait rouge de la carte pour un blanc, qui coupe à travers les Carpates orientales en direction du Lac Rouge, Lacu Rosu dans le texte. Nous y projetons la pause de midi.

L'itinéraire pénètre le parc national Ceahlau ....où la sauvegarde des ours semble très active vu les panneaux bordant la route 125A. Celle-ci, bientôt, devient chemin et sans tarder piste praticable... à 20 km/h.

Pour le déj' se sera à 14 h ;-)

Après Balan, la route 125A est une piste pour 4x4....
Après Balan, la route 125A est une piste pour 4x4....Après Balan, la route 125A est une piste pour 4x4....Après Balan, la route 125A est une piste pour 4x4....
Après Balan, la route 125A est une piste pour 4x4....Après Balan, la route 125A est une piste pour 4x4....Après Balan, la route 125A est une piste pour 4x4....
Après Balan, la route 125A est une piste pour 4x4....Après Balan, la route 125A est une piste pour 4x4....Après Balan, la route 125A est une piste pour 4x4....

Après Balan, la route 125A est une piste pour 4x4....

notre virée improvisée et quelque peu imprévue abouti sur la nationale qui nous emmène au (petit) lac ci-avant cité.

Ensuite, nous découvrons les gorges de Bicaz au panorama gâché par la présence des marchands de rien,

puis la ville de Bicaz - ambiance immeuble Ceausescu- beuk à oublier malgré le descriptif élogieux de Wiki (qui à mon humble avis ne relate nullement mon ressenti des lieux....

suivi du Lac de barrage Izvorul Muntelui.

Une bonne journée de roulage où les 200 kms effectués paraissent double en raison de l'état général des routes (et chemins).

Lacu Roçu fut « crée » naturellement en 1837 suite à un important glissement de terrain. Son nom est du à des alluvions rougeâtres au fond du lac. Il fait environs 200m sur 2.8Km de long et a une profondeur d’environs 10m. Le tout se situe à plus de 800m d’altitude.  La légende du Lac Rouge dit que la belle Esther s’est faite attaquée par un bandit. Elle a alors prié les montagnes de l’aider. Ces dernières, en réponse à sa détresse, se sont effondrées, emportant l’agresseur et la jeune fille dans son passage. Le nom du lac rappellerait le sang qui a coulé ce jour-là.Lacu Roçu fut « crée » naturellement en 1837 suite à un important glissement de terrain. Son nom est du à des alluvions rougeâtres au fond du lac. Il fait environs 200m sur 2.8Km de long et a une profondeur d’environs 10m. Le tout se situe à plus de 800m d’altitude.  La légende du Lac Rouge dit que la belle Esther s’est faite attaquée par un bandit. Elle a alors prié les montagnes de l’aider. Ces dernières, en réponse à sa détresse, se sont effondrées, emportant l’agresseur et la jeune fille dans son passage. Le nom du lac rappellerait le sang qui a coulé ce jour-là.Lacu Roçu fut « crée » naturellement en 1837 suite à un important glissement de terrain. Son nom est du à des alluvions rougeâtres au fond du lac. Il fait environs 200m sur 2.8Km de long et a une profondeur d’environs 10m. Le tout se situe à plus de 800m d’altitude.  La légende du Lac Rouge dit que la belle Esther s’est faite attaquée par un bandit. Elle a alors prié les montagnes de l’aider. Ces dernières, en réponse à sa détresse, se sont effondrées, emportant l’agresseur et la jeune fille dans son passage. Le nom du lac rappellerait le sang qui a coulé ce jour-là.
Lacu Roçu fut « crée » naturellement en 1837 suite à un important glissement de terrain. Son nom est du à des alluvions rougeâtres au fond du lac. Il fait environs 200m sur 2.8Km de long et a une profondeur d’environs 10m. Le tout se situe à plus de 800m d’altitude.  La légende du Lac Rouge dit que la belle Esther s’est faite attaquée par un bandit. Elle a alors prié les montagnes de l’aider. Ces dernières, en réponse à sa détresse, se sont effondrées, emportant l’agresseur et la jeune fille dans son passage. Le nom du lac rappellerait le sang qui a coulé ce jour-là.Lacu Roçu fut « crée » naturellement en 1837 suite à un important glissement de terrain. Son nom est du à des alluvions rougeâtres au fond du lac. Il fait environs 200m sur 2.8Km de long et a une profondeur d’environs 10m. Le tout se situe à plus de 800m d’altitude.  La légende du Lac Rouge dit que la belle Esther s’est faite attaquée par un bandit. Elle a alors prié les montagnes de l’aider. Ces dernières, en réponse à sa détresse, se sont effondrées, emportant l’agresseur et la jeune fille dans son passage. Le nom du lac rappellerait le sang qui a coulé ce jour-là.Lacu Roçu fut « crée » naturellement en 1837 suite à un important glissement de terrain. Son nom est du à des alluvions rougeâtres au fond du lac. Il fait environs 200m sur 2.8Km de long et a une profondeur d’environs 10m. Le tout se situe à plus de 800m d’altitude.  La légende du Lac Rouge dit que la belle Esther s’est faite attaquée par un bandit. Elle a alors prié les montagnes de l’aider. Ces dernières, en réponse à sa détresse, se sont effondrées, emportant l’agresseur et la jeune fille dans son passage. Le nom du lac rappellerait le sang qui a coulé ce jour-là.
Lacu Roçu fut « crée » naturellement en 1837 suite à un important glissement de terrain. Son nom est du à des alluvions rougeâtres au fond du lac. Il fait environs 200m sur 2.8Km de long et a une profondeur d’environs 10m. Le tout se situe à plus de 800m d’altitude.  La légende du Lac Rouge dit que la belle Esther s’est faite attaquée par un bandit. Elle a alors prié les montagnes de l’aider. Ces dernières, en réponse à sa détresse, se sont effondrées, emportant l’agresseur et la jeune fille dans son passage. Le nom du lac rappellerait le sang qui a coulé ce jour-là.Lacu Roçu fut « crée » naturellement en 1837 suite à un important glissement de terrain. Son nom est du à des alluvions rougeâtres au fond du lac. Il fait environs 200m sur 2.8Km de long et a une profondeur d’environs 10m. Le tout se situe à plus de 800m d’altitude.  La légende du Lac Rouge dit que la belle Esther s’est faite attaquée par un bandit. Elle a alors prié les montagnes de l’aider. Ces dernières, en réponse à sa détresse, se sont effondrées, emportant l’agresseur et la jeune fille dans son passage. Le nom du lac rappellerait le sang qui a coulé ce jour-là.
Lacu Roçu fut « crée » naturellement en 1837 suite à un important glissement de terrain. Son nom est du à des alluvions rougeâtres au fond du lac. Il fait environs 200m sur 2.8Km de long et a une profondeur d’environs 10m. Le tout se situe à plus de 800m d’altitude.  La légende du Lac Rouge dit que la belle Esther s’est faite attaquée par un bandit. Elle a alors prié les montagnes de l’aider. Ces dernières, en réponse à sa détresse, se sont effondrées, emportant l’agresseur et la jeune fille dans son passage. Le nom du lac rappellerait le sang qui a coulé ce jour-là.Lacu Roçu fut « crée » naturellement en 1837 suite à un important glissement de terrain. Son nom est du à des alluvions rougeâtres au fond du lac. Il fait environs 200m sur 2.8Km de long et a une profondeur d’environs 10m. Le tout se situe à plus de 800m d’altitude.  La légende du Lac Rouge dit que la belle Esther s’est faite attaquée par un bandit. Elle a alors prié les montagnes de l’aider. Ces dernières, en réponse à sa détresse, se sont effondrées, emportant l’agresseur et la jeune fille dans son passage. Le nom du lac rappellerait le sang qui a coulé ce jour-là.

Lacu Roçu fut « crée » naturellement en 1837 suite à un important glissement de terrain. Son nom est du à des alluvions rougeâtres au fond du lac. Il fait environs 200m sur 2.8Km de long et a une profondeur d’environs 10m. Le tout se situe à plus de 800m d’altitude. La légende du Lac Rouge dit que la belle Esther s’est faite attaquée par un bandit. Elle a alors prié les montagnes de l’aider. Ces dernières, en réponse à sa détresse, se sont effondrées, emportant l’agresseur et la jeune fille dans son passage. Le nom du lac rappellerait le sang qui a coulé ce jour-là.

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie

Ça caille de trop, on (re)cède aux sirènes des "Penziones"....sauf que pour une fois, il n'y en a qu'une et elle ne ressemble à rien.

On y va quand même, sinon la copilote va pas tenir toute les vacances comme ça..poum poum poum..

Finalement LA pension trouvée s'avère très bien (Horizont à 2 km de Borça)

Mardi 28 Mai 2013 Borça - Gura Humorului 

Direction la Bucovine, pays des Monastères, autre motivation de notre tour de Roumanie.

En selle à 9h30, 150 km de gas oil dans le "bac", ça ira jusqu'à la sortie de la piste.

Quand je dis piste c'est ainsi nommé sur le RB Roumanie, mais en fait c'est une route "blanche" sur la carte. Mais maintenant on est rodé, nous ne nous étonnons pas quand sus citée route se transforme en piste...et colle à la description du RB...

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie

...je la trouve très cassante cette départementale 209B, je dégonfle à 1,5 b, c'est mieux, arrivés à 1225 m, bergerie, panorama et redescente de l'autre coté vers la plaine de Gura Humorului, via Malini.

Spectacle d'un autre temps pour nous mais bien actuel ici : moultes chevaux, charrettes, hommes et femmes courbés dans les champs s'affairent à racler la terre unis dans l'effort.

Parmi ceux que nous saluons poliment pour nous excuser de simplement traverser leur pays, l'un hoche de la tête, l'autre nous ignore et celui là soutient un regard pas franchement sympathique...mais quand on les prend en photo, on a un sourire...

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie

Arrivés au monastère de Voronet dans 20 km. reste un brin de piste facile. Sauf que la jauge de gas oil est allumée et que la barrière qui nous laisserait rejoindre la route est fermée à clef. Ca signifie demi tour et 25 km de détour. On est pas des sauvages ; on va pas casser le cadenas qui d’ailleurs à l'air bien solide...

Demi-tour quand j'avise un petit passage entre deux arbres, un chemin de champs. On le prend et on tombe dans la cours d'une fermette. Personne, le portail est ouvert, on passe discrètement (autant qu'un 4 litres 2 de 3 tonnes peut le faire). Nous voilà sur la bonne route.

Stop repas avant la visite chez les moines (qui sont en fait des religieuses).

A Voronet comme celui de Humorului à venir, nous échappons aux touristes et vendeurs de broutilles évoqués par Guide du Roublard car on est tôt dans la saison. Bref on a du bol.

Le soir, on trouve un super campement "à la ferme". Le proprio est prof de français, ça aide pour les info locales, sa belle-mère parait bien âgée mais sort encore hardiment le fumier.

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 RoumanieActe 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Camping à la FermeCamping à la Ferme
Camping à la Ferme
Camping à la FermeCamping à la Ferme

Camping à la Ferme

Mercredi 29 mai 2013 Gura Homorului - Cîrlibaba

Nous nous sommes rendus à Sucevita, pour la visite du Monastère. Sans doute le plus joli des quatre que nous avons visités, sans doute, en raison de sa plus grande superficie, de son enceinte fortifiée et de l'excellent état de conservation (et restauration) des fresques.

30 km plus loin, balade digestive dans la colline, tentative d'apprivoiser les chevaux, repli stratégique devant le taureau.

Et, au boulot : visite du 4° monastère. Cette nouvelle pause monastique - à Moldovita - nous aura à peine déçu pour les raisons vues plus haut...

Maintenant c'est sûr, on ne fera ni moine, ni religieuse, ...rien qu'à entendre la mère supérieure donner ses consignes aux ouvriers....ça doit filer droit à la prière.

A coté, nous trouvons la maison "musée" de Lucia Condrea, artiste peintre sur ...Oeuf. Simplement incroyable de précision pour décorer et ainsi devenir la représentante "nationale" - qui a su se mettre plus en avant que d'autres ?- des fameux "Oeufs de Bucovines"

Ensuite, comme hier, la route semblait de la piste, de doute de camper seul dans la forêt nous a poussé à parcourir les 62 km qui rejoignent Cîrlibaba, joli "port de pêche", où on cherche encore les endroits mis en valeur sur l'affiche touristique de l'hôtel que nous avons trouvé inextremis avant la nuit.

Visite des monastère de bucovine ( Nord de la Roumanie)
Visite des monastère de bucovine ( Nord de la Roumanie)
Visite des monastère de bucovine ( Nord de la Roumanie)
Visite des monastère de bucovine ( Nord de la Roumanie)
Visite des monastère de bucovine ( Nord de la Roumanie)

Visite des monastère de bucovine ( Nord de la Roumanie)

Les Oeufs de Bucovine
Les Oeufs de BucovineLes Oeufs de BucovineLes Oeufs de Bucovine
Les Oeufs de BucovineLes Oeufs de Bucovine
Les Oeufs de BucovineLes Oeufs de Bucovine

Les Oeufs de Bucovine

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
30 Mai 2013 Carlibaba - Sapânta

C'est une longue piste boueuse et secouante ( 38 km en 2h15 ),que l'on prend dès la sortie de l’hôtel, pour rejoindre Viseu de Sus via Borça, ancienne ville minière. L'agglomération tranche avec la beauté des paysages vu les kilomètres précédents.

Nous arrivons à Viseu de sus, la seule attraction semble être ce petit train forestier à vapeur que nous ne pourrons pas prendre car il est 14 h et il faudrait attendre le lendemain 9 h. La ville ne présente pas d’intérêt donc on continue jusqu'à Sighetu Marmatei.

Le musée des victimes du communisme et de la résistance, nous occupe 2 heures. Installé dans l'ancienne prison dont l’existence n'a été découverte par la population (....à part ceux qui y entraiet....) qu'après la chute de Ceucescu, il relate les années de communisme pur et dur de la Roumanie. Vaut mieux être ce que nous sommes !

Pour terminer la journée dans la joie, c'est un cimetière, sous la pluie qui a été l'objet de notre fin d'après-midi. Mais (les photos montrent que) vu comme ça, la visite aux défunts est moins triste.

La pluie ne nous quittant pas et l'idée de monter notre tente - pas étanche - ne nous plaisant toujours pas, nous optons pour les bungalows, moins chers que la chambre d’hôtel mais fichtrement rustiques...

Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie
Acte 3.3 / Balkans Tour 2013 Roumanie