Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HDJ 80 TRIP

Par monts et par vaux, en 4X4, à pied, à vélo.

Acte 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SA

Publié le 4 Juillet 2015 par Pierre Faucher

Mes vacances en solo commencent ce jour : je reste le dernier "survivant" de l'aventure.

Ah ces (jeunes !!!) retraités…même pas honte ;-)

Comme l'an passé, je n'ai pas vraiment préparé les 12 jours qui me séparent de l'avion du retour.

Je vais voyager donc au feeling et mon feeling se traduit par la sensation d'avoir loupé dans ce circuit la "Dune 45"

L'endroit est à la Namibie ce que la "Bonne Mère" est à Marseille.

Alors, malgré un détour de 400 km par rapport à mon axe de retour vers Cape Town, je roule ce matin, plein Ouest, vers Sossusvlei...

de Windhoek à Sossusvlei, je repasse sous le Tropique du Capricorne
de Windhoek à Sossusvlei, je repasse sous le Tropique du Capricorne

de Windhoek à Sossusvlei, je repasse sous le Tropique du Capricorne

Progressivement la sécheresse réapparait. C'est normal, "Dune 45" se trouve sur le flan Est du désert du Namib Naukluft, traversé - en son flan Ouest - il y a un mois déjà !

J'ai pris l'itinéraire bis et cette route non goudronnée - comme 80% du réseau Namibien - est agréable. Le HDJ est vraiment fait pour ce terrain. Je roule aussi "vite" sur la piste de gravier et de terre battue que sur le goudron. (....sous réserve de se souvenir que ça peut glisser et sauter…)

Quel plaisir de ne pas prendre les "tar road", le dépaysement en n'est que plus grand !

Une heure avant mon objectif de la journée, je rejoins "Solitaire" qui tel un "Bagdad Café" est la pause à faire en chemin. (cela dit il y a tellement "rien" depuis ce matin, qu'on s'y arrête tout naturellement !)

Au carrefour de nulle part - croisée des routes C14 et C19 , S 23°53'37 / E 16°00'19 - l'endroit semble avoir perdu la notion du temps.

Les reliques d'automobiles d'un autre siècle ornent la court, la vieille épicerie vends l'essentiel, les pompes à essence ont gardé le look d'antan : L'ambiance "arrêt de la diligence" me ravit.

Solitaire, à la croisée des pistes, arrêt "obligatoire"Solitaire, à la croisée des pistes, arrêt "obligatoire"
Solitaire, à la croisée des pistes, arrêt "obligatoire"
Solitaire, à la croisée des pistes, arrêt "obligatoire"Solitaire, à la croisée des pistes, arrêt "obligatoire"

Solitaire, à la croisée des pistes, arrêt "obligatoire"

Acte 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SA

Une enclave "civilisée" sort du désert : Camping, lodges, bureau du parc : Je suis à Sesriem.

Je booke le camping et je file vers le fond de la vallée, sur la route, désormais goudronnée sur 65 kms, du parc national, vers Sossusvlei

Les dunes rivalisent de beauté, à ma droite, dans l'ombre, beiges, monochromes, à ma gauche, baignées de soleil, rouges cuivre.

C'est trop beau, même les plus belles photos donnent un rendu loin de la réalité.

Acte 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SAActe 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SA
Acte 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SA

"Dune 45" n'est ni la plus haute, ni la plus belle ; elle a su simplement se vendre mieux que les autres ;-)

J'ai la chance d'y être quasiment seul. Point trop de touristes, Il n'y a que moi pour l'ascension "patinante" du mythe.

Avant Sossusvlei il y a Dune 45 car située au kilomètre 45....temps fort de la visite, la montée...
Avant Sossusvlei il y a Dune 45 car située au kilomètre 45....temps fort de la visite, la montée...Avant Sossusvlei il y a Dune 45 car située au kilomètre 45....temps fort de la visite, la montée...
Avant Sossusvlei il y a Dune 45 car située au kilomètre 45....temps fort de la visite, la montée...

Avant Sossusvlei il y a Dune 45 car située au kilomètre 45....temps fort de la visite, la montée...

A mesure de l'ascension, le vent m'envoie des tonnes de grains de sable rouge à la face, dans les oreilles…sur l'appareil photo….Le nettoyage va être délicat.

16 h, après l'ascension, je pousse jusqu'à la fin de la piste où seuls les 4X4 ont le privilège d'aller. (il existe une navette pour les personnes en 4x2).

version or au soir venu ;-)

version or au soir venu ;-)

De là, à 10 mn de marche dans le sable, je découvre le Deadvlei : Un merveilleux paysage asséché où les arbres morts témoignent qu'il y eu, en ces lieux, un passé plus humide.

J'entame ensuite un contre la montre pour sortir du parc avant la fermeture (à 18h30).

Au camp, je rencontre un couple de campeur avec qui nous échangeons, le temps du repas, sur les bons plans au…Botwana : Je m'improvise guide touristique, c'est sympa.

21h, le froid re-tombe, je me réfugie dans l'auto avec Zaz en musique de fond...

"Vive mon super sac de couchage -28°" ; Il est utile dans ces froides nuits du désert !

Deadvlei, comme son nom l'indique (le "vlei" en Namibie est nommé "pan" au Botswana)
Deadvlei, comme son nom l'indique (le "vlei" en Namibie est nommé "pan" au Botswana)
Deadvlei, comme son nom l'indique (le "vlei" en Namibie est nommé "pan" au Botswana)

Deadvlei, comme son nom l'indique (le "vlei" en Namibie est nommé "pan" au Botswana)

Acte 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SA
29 Juin 2015 : C'est ma fête aujourd’hui, bonne fête Pierre ;-)

J'ai dormi dans la voiture, (les vérins - neufs - de la chambre de toit étant HS après 15 montées / descentes...grrrr...encore du SAV à prévoir !),

Le petit jour me réveille. Le temps d'être paré et le chameau trottine en direction de Mata-Mata, l'entrée du KTP à 592 km d'ici.

Je traverse le pays en diagonale et 7h32 plus tard, je quitte la Namibie, entre en Afrique du Sud, dans le parc inter-frontière.

Kgadigali Transfrontier Park dit KTP par les "experts" ;-) ...

Tout les camps ou logements étant "fully booked", au premier contact, j'y vais sur des œufs et prends la tête du franchouille béta qui comprends pas bien...

...et obtiens le droit de rester au camp de Mata-Mata, deux nuits.

Demain je reviendrai à la charge pour remplacer la 2°nuit accordée ici pour une place au camp de Nossob dans le parc.

Acte 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SAActe 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SA
30 juin 2015

Rien à faire..." fully booked" me répète gentiment la "madame" d'hier....je lui dis que j'ai pas le temps de refaire le tour, que ma route va par là - l'Est - donc passe par le centre du parc - je fais le chien battu, le type qui sais plus quoi faire ...je plante le camp devant le guichet, silencieux....

..."ça" tique "ça" s'absente et "ça" revient avec une place libre à Tween Rivieren. C'est pas ça mais c'est mieux que rien ! hé hé

En fait elle m'expédie aux camping à l'entrée principale du parc...Je remercie, c'est un bon en avant vers Ma traversée "off road" du KTP. Là bas je pourrai à nouveau négocier quelque choses !?

Tween Rivieren, 120 km plus loin.

Au South African control office : Fully booked. S..t; Sh.t; Shit ! (....) devant mes "pleurs", l'hôtesse me suggère d'essayer auprès du bureau Boswanais, juste à coté. (Les sites sont gérés conjointement par les deux pays)

...et là le bonheur ! Un "officier" complètement à mon écoute me propose une place à Polentswa - où seules trois places sont aménagées.... et bien entendu, réservées d'une année sur l'autre..

Ce site est réservée au personnel du parc et c'est presque (55km) au début de la piste que je veux absolument faire ! Victoire !

J’obtiens mon "Permit" d'une nuit seulement. Il en découle la possibilité de traverser, par la piste Boso Track, l'ensemble du parc, mais sous réserve de sortir du parc avant la nuit.

C'est pas simple mais c'est gagné.

Acte 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SAActe 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SA
Acte 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SA
Acte 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SAActe 6.4 / Namibia Loop 2015 / Sossusvlei - KTP- SA
Je sais plus trop quel jour....

Le KTP a deux pistes principales en V. De Tween Rivieren, l'une va vers le Nord sur 320 km, et l'autre vers l'Ouest à Mata Mata à 120 km d'où je viens.

Je prend donc ce matin, celle du Nord pour me rendre au camp de Polentswa à 200 km.

Pour l'instant rien ne m'a impressionné dans ce parc...limite déçu le type.

  • Les axes principaux suivent le lit de la rivière et se trouve encaissé entre deux dunes : la vue droite/gauche est limité.
  • Les camps sont bondés de SudAf et "leurs trucs là ...petits... avec des bras"..oui, des enfants !
  • et il y a peu d'animaux "non déjà vu"
  • Je cherche en vain le Lion à crinière noire, vu hier ....rien

​à défaut, je m'applique à tenter des photos de choix ;-)

la proie et le chasseurla proie et le chasseur

la proie et le chasseur

Je rencontre au camp, une famille de SudAf très gentille avec qui je partage la soirée. Ils m'invitent sur leur emplacement, mon site VIP attribué étant...introuvable !

Dans la discussion avec mes hôtes, j'apprends que j'ai loupé le lion, la hyène brune....le léopard. Fières photos à l'appui, ils me précisent que les gibiers était très proche d'ici, ce matin.

Aâââllez insiste gars : Je-suis-vert de jalousie !!

épouillage autruchienne épouillage autruchienne
épouillage autruchienne épouillage autruchienne

épouillage autruchienne

2 Juillet 2015

Ce matin, je me lance pour une traversée de 200 km en piste sableuse, qui rejoint la porte de Mabuahusebe, à l'est du KTP.

D'après :

  • la carte,
  • le ranger qui m'a vendu le permit,
  • mes hotes de cette nuit,
  • la grande famille SudAf avec leurs deux 4X4,

c'est une piste difficile !

  • la carte recommande d'être à deux véhicules,
  • le ranger pense que " it should be possible in one day" ...
  • mes hôtes se sont "tanké" deux fois,
  • les derniers ont pris deux jours pour venir...

​Bon, prudent, je vérifie, l'auto, le téléphone satellite, la flotte...d'un peu plus prêt que d'habitude.

Juste au lever du jour, j'y vais...

Boso trail 4X4 dans le KTP, plus de 250 kms de (belle) solitude !Boso trail 4X4 dans le KTP, plus de 250 kms de (belle) solitude !
Boso trail 4X4 dans le KTP, plus de 250 kms de (belle) solitude !

Boso trail 4X4 dans le KTP, plus de 250 kms de (belle) solitude !

En moins de 6 heures je dévore les 270 kms qui séparent Polentswa à "Mabua" gate.

Les mises en garde et quelques craintes en découlant ont été excessive au vu du résultat.

Imaginez, amis voyageurs que cette "fameuse" piste n'est rien de plus qu'un Bape- Xade du Central Kalahari...

Certes, un peu sableux et en "montagne russe" mais rien qui puisse ralentir mon chameau.Tout au plus la bête a émi un joli son rauque et un panache noir dans les premières bosses.

Cela étant, je comprends que les chauffeurs avec remorque et autres 4x4 de ville puissent craindre et savourer les joies du désensablage.

Bref le HDJ "un peu préparé" est vraiment le bon choix. :-)

Surpris par mon timing, je peux rejoindre plus tôt que prévu, Tsabong, un gros village au Botswana.

Cela étant, le tronçon de 110 km après la sortie de Mabua est très sableux sur 80 km puis farci de nid de poule - d'autruches, oui ! - il faut être vigilant pour ne pas casser quelque chose.

Fatigué par cette étape type Dakar, je m'accorde un (horrible) petit motel pour l'étape.

Entre Mabua et Tsabong, du sable profond puis des nids de poules, rester concentré ou c'est une jante minimum !Entre Mabua et Tsabong, du sable profond puis des nids de poules, rester concentré ou c'est une jante minimum !

Entre Mabua et Tsabong, du sable profond puis des nids de poules, rester concentré ou c'est une jante minimum !

et toujours de beaux coucher de soleil....

et toujours de beaux coucher de soleil....

Vendredi 3 juillet 2015 Retour en Afrique du Sud

580 kms de route aujourd'hui. C'est une étape de liaison.

Je m'achemine tranquillement vers la fin du voyage. Cape Town est à 1000 km.

Ce soir, je fais étape à Kimberley.

Passé le township de Galeshewe, (qui d'après le guide est safe), je trouve un guest house très cosy dans "les beaux quartiers"...l'ambiance est inversement proportionnelle à mon arrêt d'hier soir. Ici c'est propre et douillet.

Samedi 4 Juillet

Kimberley est la ville qui est née de la grande ruée vers le diamant en 1867, aujourd'hui elle compte 220 000 habitants.

...Le musée et le "Big Hole" sont le but de la matinée.

Je ne suis pas déçu, dans ce village minier reconstitué - provenant entièrement de réels vertiges mobiliers et immobiliers - on ressent la vie d'il y a 150 ans.

Je traîne deux bonnes heures dans cette ambiance du passé, découvrant que le diamant fut en quelques sorte, le pendant en Afrique de la ruée vers l'or aux Amériques.

Ambiance "far ouest" Africain au village musée du Big HoleAmbiance "far ouest" Africain au village musée du Big Hole
Ambiance "far ouest" Africain au village musée du Big HoleAmbiance "far ouest" Africain au village musée du Big HoleAmbiance "far ouest" Africain au village musée du Big Hole
Ambiance "far ouest" Africain au village musée du Big HoleAmbiance "far ouest" Africain au village musée du Big Hole
Ambiance "far ouest" Africain au village musée du Big HoleAmbiance "far ouest" Africain au village musée du Big HoleAmbiance "far ouest" Africain au village musée du Big Hole

Ambiance "far ouest" Africain au village musée du Big Hole

A la recherche du diamant, le plus grand  trou creusé à la main, par l'homme..
A la recherche du diamant, le plus grand  trou creusé à la main, par l'homme..A la recherche du diamant, le plus grand  trou creusé à la main, par l'homme..
A la recherche du diamant, le plus grand  trou creusé à la main, par l'homme..A la recherche du diamant, le plus grand  trou creusé à la main, par l'homme..

A la recherche du diamant, le plus grand trou creusé à la main, par l'homme..

Et voilà, cette visite marque - psychologiquement - la fin du Namibia Loop 2015.

Vers 13h, je décide de "descendre" vers Cape Town.

Je prends la route N12 et N1 qui est l'axe principal Johannesburg - Le Cap.

Je m'arrete à mi chemin, le soir à Beaufort West...dans le même Guest House qu'en Octobre dernier, mes deux voyages se rejoignant ici.

J'ai deux jours à Cape Town, avant de monter dans l'avion et pour remettre en état mon fidèle chameau...

L'aventure Africaine ne s'arrête pas là, contrairement aux prévision le Toy reste là.

J'ai déjà dans la tête un nouveau voyage !

A suivre....en Octobre, the Across Africa

Commenter cet article

Virginie VALLET 06/07/2015 07:12

A suivre en octobre, mais on ne l'arrête plus le bougre.....
La colline 45, enfin je sais plus trot, trot top. l'ambiance, la lumière... extra.
Pauvre français en voyage, obligé de faire le chien battu... pour obtenir ce qu'il veut, ah belle mentalité Monsieur.... Bravo. Tu as pensé au prochain voyageur français. lol. D'ou en Quebec, notre réputation de chialeur et bientôt la même en Namibie.... Pfff c'est touriste. Bon retour mon petit et à bientôt.

Pierre Faucher 06/07/2015 18:03

oui ! j'assume..en fait t'as l'impression que ça leur fait plaisir de te faire attendre....et comme des sauveurs te trouver une solution...

anne pipouille 05/07/2015 19:08

amazing !!! very nice pictures indeed !!!

maman 05/07/2015 19:07

je suis admirative face à de telles prouesses de mon fils et de son sens de la beauté de la création. bravo et bonne fête avec retard de notre part à tous.

jm 05/07/2015 19:02

Nous venons de passer une heure avec toi grâce à ces merveilleuses photos. Bon pilote et bon photographe. A croire que j'ai bien réussi ! C'est dit: la prochaine fois je viens....
JM

Pierre Faucher 05/07/2015 19:24

Merci à bientôt à la maison bisous

nath 03/07/2015 17:50

je suis verte pour sossusvlei!! c est trop beau!! va falloir que j y retourne pour les voir!! snif snif

anne Pipouille 02/07/2015 22:54

Ça te correspond bien !

nath 02/07/2015 18:04

je râle pour sossusvlei!!

Pierre Faucher 02/07/2015 18:39

fallait travailler à l'école ;-)