Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
HDJ 80 TRIP

Par monts et par vaux, en 4X4, à pied, à vélo.

Acte 6.3 / Namibia Loop 2015 / Dorob - Damaraland - Etosha

Publié le 26 Juin 2015 par Pierre Faucher

Mardi 16 Juin 2015

Ce matin Stéphane à pris l'avion...

Le dernier jour de pause sur la côte Ouest est marqué par un vol 2h20 et 600 km au dessus du désert en Cessna 200 de la société Bush Bird à Swakopmund.

Après l'avoir traversé en 4x4, c'est un vrai plaisir de revoir du haut le Naukluft et découvrir d'autres sites dont la "dune 45" à Sossusveil - que nous aurons pas le temps de voir du sol -

Le circuit me permettra - peut être - d'y aller seul, quand Nath aura à son tour fini ses vacances avec moi. Will see.

Fly over the Namib desert. Awesome !Fly over the Namib desert. Awesome !Fly over the Namib desert. Awesome !
Fly over the Namib desert. Awesome !Fly over the Namib desert. Awesome !Fly over the Namib desert. Awesome !

Fly over the Namib desert. Awesome !

Acte 6.3 / Namibia Loop 2015 / Dorob - Damaraland - EtoshaActe 6.3 / Namibia Loop 2015 / Dorob - Damaraland - Etosha
Acte 6.3 / Namibia Loop 2015 / Dorob - Damaraland - Etosha
Le 17 Juin 2015

Nous avons quitté Swakopmund par la route de la Skeleton Coast, c'est une des rares routes goudronnées du réseau.

Le brouillard matinal nous prive du paysage. Il se dissipe peu de temps avant d'atteindre notre première escale : Cape Cross où l'une des plus grandes colonies d'otaries (estimée à 100 000 individus) s'est installée.

L'endroit est touristique, connu, répertorié et forcément payant (12€)...

- Qui à la Réunion accepterai de payer l'entrée du Maido, du volcan ou de Mafate sans ralé-poussé général ?

L'odeur est au rendez vous mais la proximité des otaries est sans égal ; on se régale.

Prenante l'odeur de 100 000 otaries...
Prenante l'odeur de 100 000 otaries...Prenante l'odeur de 100 000 otaries...

Prenante l'odeur de 100 000 otaries...

Acte 6.3 / Namibia Loop 2015 / Dorob - Damaraland - EtoshaActe 6.3 / Namibia Loop 2015 / Dorob - Damaraland - Etosha
Acte 6.3 / Namibia Loop 2015 / Dorob - Damaraland - Etosha
Acte 6.3 / Namibia Loop 2015 / Dorob - Damaraland - EtoshaActe 6.3 / Namibia Loop 2015 / Dorob - Damaraland - Etosha

Photos en boite et relents d'odeurs animales sur nos habits et dans la voiture, nous poursuivons notre voyage par un chemin de traverse : la piste du Cratère Messum.

Welwitschia Mirabilis on the wayWelwitschia Mirabilis on the way
Welwitschia Mirabilis on the wayWelwitschia Mirabilis on the way

Welwitschia Mirabilis on the way

Là non plus, je ne regrette pas ce choix, 120 kms de piste caillouteuse nous fait pénétrer un paysage minéral et isolé, loin des touristes.

La rare flore présente s'appelle Welwitschia Mirabilis dont certains spécimens ont plus de 1000 ans ! La plante ravit la passagère qui avait fait son deuil de cette rencontre, le site "officiel" de présence de cette rareté botanique, n'étant pas sur notre chemin. (on ne peut pas tout voir…)

Le terme de l'étape est le White Lady Lodge (enfin camping pour nous) près de Uis. L'accueil, comme les prestations est bon…sans plus.

Messum crater, 4x4 with permit, only

Messum crater, 4x4 with permit, only

Une piste alternative à la route qui s'enfonce dans vers l'Est : Le Damaraland (pays des Damara)
Une piste alternative à la route qui s'enfonce dans vers l'Est : Le Damaraland (pays des Damara)Une piste alternative à la route qui s'enfonce dans vers l'Est : Le Damaraland (pays des Damara)

Une piste alternative à la route qui s'enfonce dans vers l'Est : Le Damaraland (pays des Damara)

Carlos & co, amination du p'tit déj' au White Lady LodgeCarlos & co, amination du p'tit déj' au White Lady Lodge

Carlos & co, amination du p'tit déj' au White Lady Lodge

Stop près de Uis au White Lady LodgeStop près de Uis au White Lady Lodge
Stop près de Uis au White Lady Lodge

Stop près de Uis au White Lady Lodge

Jeudi 18 Juin 2015

Le Gps doit être le complice de Nath ce matin : J'ai souhaité passer par des pistes "secondaires" pour couper vers Twyfelfontein…

Tu parles ! au bout de quelques kilomètres, trompant ma vigilance, l'appareil m'a embarqué sur la piste principale : Oublie le passage "sandy" et l'orientation "through the desert". snif.

Cela dit, on arrivera plus tôt au "engravure" et Nath est rassurée.

pas de guide dans l'un des 2500 sites peints....le jeu de piste commence pour trouver les gravures rupestres.
pas de guide dans l'un des 2500 sites peints....le jeu de piste commence pour trouver les gravures rupestres.pas de guide dans l'un des 2500 sites peints....le jeu de piste commence pour trouver les gravures rupestres.pas de guide dans l'un des 2500 sites peints....le jeu de piste commence pour trouver les gravures rupestres.

pas de guide dans l'un des 2500 sites peints....le jeu de piste commence pour trouver les gravures rupestres.

trouvées !

trouvées !

But et fin de l'étape , on visite au passage, un "musée vivant" de Damaras. Ensuite nous prenons un guide (obligatoire) pour découvrir les gravures pariétales de Twyfelfontein.

c'est certain; pour leur journée de travail au musée vivant, les Damara contemporains ont caché leur gsm et nous la joue authentique... c'est certain; pour leur journée de travail au musée vivant, les Damara contemporains ont caché leur gsm et nous la joue authentique...
c'est certain; pour leur journée de travail au musée vivant, les Damara contemporains ont caché leur gsm et nous la joue authentique... c'est certain; pour leur journée de travail au musée vivant, les Damara contemporains ont caché leur gsm et nous la joue authentique...

c'est certain; pour leur journée de travail au musée vivant, les Damara contemporains ont caché leur gsm et nous la joue authentique...

fait main les bijoux....et avec du coeur !

fait main les bijoux....et avec du coeur !

Gravure sur le grès...les otaries sont présentent, malgrès l'éloignement de la côte (250km), preuve des déplacements des populationsGravure sur le grès...les otaries sont présentent, malgrès l'éloignement de la côte (250km), preuve des déplacements des populations

Gravure sur le grès...les otaries sont présentent, malgrès l'éloignement de la côte (250km), preuve des déplacements des populations

En cours de visite, on accepte une "chasse" (photographique) aux éléphants du désert proposé - en misouk - par le guide...

On embarque Arnold le dit guide dans le Toy, on tourne et vire deux heures, au risque de se planter dans le lit de la rivière asséchée, pour finalement trouver trois pachydermes.

Au soir, le camping de Aba Huab Camp n'est franchement pas luxueux, mais pour une nuit ça va le faire…

Site de TwyfelfontainSite de Twyfelfontain
Site de Twyfelfontain

Site de Twyfelfontain

Acte 6.3 / Namibia Loop 2015 / Dorob - Damaraland - Etosha
Vendredi 19 Juin 2015

Toujours plus au Nord, nous roulons vers le parc national d' Etosha, dont le pan couvre à lui seul deux fois la Réunion (4300 km²).

Contrairement au Madjadidjali au Bostwana, on ne peut le traverser, dommage pour le fun.

Nous passons trois journées à explorer les moindres "loops" rodant de la porte ouest d'Okaukuejo à celle de Namutomi - sortie est - via Halali.

  • Notre safari s'organise en un lever tôt, un p'tit dej conséquent et vroumm; 4 à 5 h de "chasse aux bétails" à bord du Land Cruiser. Vers 15 h, réinstallation du camp, douche, repos, blog …et revissage de quelques boulons du Toy !
  • 17h15, la nuit arrive déjà, avec l'invitation du Waterhole (point d'eau) juxtant chaque camp. Encore une bonne partie de patience silencieuse et, comme à la parade, les animaux, familles par familles, viennent s'abreuver…
autour du waterhole, la faune observe la trêve de l'abreuvoir...mais tous restent inquiets vis à vis des lionnes...autour du waterhole, la faune observe la trêve de l'abreuvoir...mais tous restent inquiets vis à vis des lionnes...
autour du waterhole, la faune observe la trêve de l'abreuvoir...mais tous restent inquiets vis à vis des lionnes...
autour du waterhole, la faune observe la trêve de l'abreuvoir...mais tous restent inquiets vis à vis des lionnes...autour du waterhole, la faune observe la trêve de l'abreuvoir...mais tous restent inquiets vis à vis des lionnes...

autour du waterhole, la faune observe la trêve de l'abreuvoir...mais tous restent inquiets vis à vis des lionnes...

Quand le lion boit, personne d'autre ne partage le trou d'eau...

Quand le lion boit, personne d'autre ne partage le trou d'eau...

observations de nuit, aux portes des campingsobservations de nuit, aux portes des campingsobservations de nuit, aux portes des campings

observations de nuit, aux portes des campings

A Halali, camp central du parc, la conduite nocturne étant interdite, nous choisissons une sortie accompagnée. Le Game Drive se pratique en Land Cruiser dont la benne est équipée de sièges….le tout au grand air !

Je ne me rappelle pas avoir empilé autant d'habit. Le poncho polaire fourni ne fut pas de trop ! Pour sûr, après 3 heures de recherches (infructueuses) de guépards et autres carnassiers nocturnes, nous rentrons bien fatigués de cette balade.

fort intéressées par nous, ces lionnes....gardons nos distancesfort intéressées par nous, ces lionnes....gardons nos distancesfort intéressées par nous, ces lionnes....gardons nos distances
fort intéressées par nous, ces lionnes....gardons nos distancesfort intéressées par nous, ces lionnes....gardons nos distances
fort intéressées par nous, ces lionnes....gardons nos distancesfort intéressées par nous, ces lionnes....gardons nos distances

fort intéressées par nous, ces lionnes....gardons nos distances

plus difficile, l'observation des volatiles
plus difficile, l'observation des volatiles plus difficile, l'observation des volatiles plus difficile, l'observation des volatiles

plus difficile, l'observation des volatiles

Le parc d'Etosha se parcourt facilement en berline mais, le 4x4 présente l'avantage de la hauteur et d'un confort supérieur sur la tôle ondulée…

Les campings y sont corrects.

L'accueil quasi militaire, la poussière et les sanitaires "défraîchis" d'Okaukuejo ferons apprécier les endroits plus cools... Il est évident que les chalets et autres "double-rooms" sont plus cozy, mais c'est pour les plus délicat(e)s... ;-)

Fortin allemand de NamutoniFortin allemand de Namutoni
Fortin allemand de Namutoni

Fortin allemand de Namutoni

Namutoni est le 3° et dernier camp d'Etosha, nous y restons une nuit.

C'est le plus agréable à mon gout avec la visite de son petit fortin germanique au sanglant et/ou héroïque passé (suivant le camp dans lequel on se trouvait en 1904...)

Après avoir "étudiée" de ces tragédies guerrières, nous reprenons le 4x4 pour une dernière loop. On tente une fois ultime, de dénicher un guépard. Rien à faire.

Mercredi 24 juin 2015

Les pneus de l'auto sont désinfectés par les rangers au sortir du parc, dérisoire.... Nous sortons par la Gate Est d'Etosha, direction le massif de grès du Waterberg, 300 kms plus au sud.

En chemin, une halte cosmique s'impose : depuis 80 000 ans, la plus grosse météorite connue repose dans le champ de la ferme Hoba ( S 19°35'33 / E 17°56°01 )

Ce pavé de 60 tonnes peut paraître anodin… mais avec 16% de nickel et 80% de fer, on se sent vraiment en présence d'un élément extra-terrestre : On est face à un caillou "métallique" qui reste froid au toucher, bien que "plombé" par le soleil de Namibie. - jeux de mots faciles, okayyy ;-)

C'est la première fois que je vois un cailloux semblant venir de Krypton (chez Superman)C'est la première fois que je vois un cailloux semblant venir de Krypton (chez Superman)
C'est la première fois que je vois un cailloux semblant venir de Krypton (chez Superman)
C'est la première fois que je vois un cailloux semblant venir de Krypton (chez Superman)C'est la première fois que je vois un cailloux semblant venir de Krypton (chez Superman)

C'est la première fois que je vois un cailloux semblant venir de Krypton (chez Superman)

Enchantés, nous repartons ouvrant et refermant les clôtures à vache qui morcellent la piste jusqu'au "Waterberg chalet" , 2h45 plus au sud.

Jeudi 25 Juin matin ça caille !!!

Le séjour tire à sa fin pour Nath, mais nous profitons encore bien de cette dernière étape. Une rando de 3 heures :

  • Nous réchauffe des 2°C de la nuit – pas de chauffage dans le chalet –
  • Nous mène sur le plateau surplombant l'immense plaine désertique que nous avons traversée la veille.
  • Nous fait redécouvrir (de très près) des Dassies, des Baboons, des Francolins, des mangoustes, des (plantes) Aloès et au soir, un splendide Porc Epic !

Demain, direction la Capitale Windhoek pour faire la connaissance de Caroline, la cousine de Stéph ….et mettre Nath dans l'avion du retour samedi.

Waterberg  (S 20°28'42 / E 17°18'00)Waterberg  (S 20°28'42 / E 17°18'00)Waterberg  (S 20°28'42 / E 17°18'00)
Waterberg  (S 20°28'42 / E 17°18'00)Waterberg  (S 20°28'42 / E 17°18'00)
Waterberg  (S 20°28'42 / E 17°18'00)Waterberg  (S 20°28'42 / E 17°18'00)

Waterberg (S 20°28'42 / E 17°18'00)

vendredi 26 juin 2015

Windhoek, la Capitale

Voilà, on replonge dans la circulation, les klaxons, la faune...humaine : Bouhhh quel choc !

Nous nous réfugions dans un restau pour s'occuper de nos mails et du présent blog, obtenir l'adresse de Caroline, histoire de programmer notre chemin jusqu'à sa maison.

Nous la rencontrons vers 17h, très accueillante et sympathique, tout autant que ses collèges et colocs. Rolf et Anna, allemand et autrichienne expat' tout comme Caro, profitent de la soirée pour parfaire leur français...

Samedi 27 juin 2015

Nath prends son avion pour La Réunion, via une courte nuit d’hôtel à Cape Town Airport (décollage 5h). Pour ma part, je reste à Windhoek, chez Caro et profite pour dénicher quelques ustensiles de camping à Cimot, en ville.

Je suis prêt pour la suite de ce voyage namibien.

Commenter cet article

Virginie VALLET 06/07/2015 07:00

Félicitation, pour les récits et les images. Tu bosses bien et ton blog est sympa à lire et à découvrir. Merci. Bonne continuation.

Virginie VALLET 06/07/2015 06:59

Une étape de régal. Beaucoup de parc... et d'animaux, extra.
J'ai beaucoup aimé les plantes de la piste de cratère Messum de Madame, entre monstruosité marine de type algue(ste) lol et le ver échoué translucide avec des trucs collé dessus.... trop drôle. Mais tellement incroyable. j'ai adoré, merci Madame Nath.
Sinon, je regréte que dans le passage superman, tu n'es pas mis ton slip sur ton pantalon Pierre...lol. Dotant que Nath semblait open. lol. sur son rocher les bras en croix à attendre Super.

Anne Pipouille 30/06/2015 14:46

eh bien voilà , j'ai vu les dernières photos et lu les descriptions de vos dernières aventures Namibiennes. Superbes photos ! Qu'est l'animal blotti dans la paroi rocheuse ?
En tout cas immense merci pour le voyage partagé sur le net!

Pierre Faucher 02/07/2015 15:51

C'est un Dassy

nathalie 28/06/2015 20:00

Bon je reviens maintenant en tant que lectrice et non plus en tant qu'actrice!! Bonne suite!

Anne Pipouille 22/06/2015 09:09

voilà amassés de merveilleux souvenirs à partager et auxquels repenser avec plaisir